Les professionnels de la santé mentale jouent un rôle important dans le traitement et la réhabilitation des victimes de la torture, mais aussi dans la prévention de la torture, ceci à travers leur rôle dans les  enquêtes et l’établissement de rapports sur les allégations de torture, ainsi que dans les procédures juridiques qui en découlent. Le Protocole d’Istanbul éclaircit les aspects différents de cette fonction et est un guide dans son application pratique. 

Download

By continuing your visit to this website, you accept the use of cookies in accordance with our privacy policy. Yes I accept